Poésie dans un jardin

Espace poésie
 
AccueilPortail*FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ***Le mot***

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Patricia

avatar

Féminin
Nombre de messages : 50
Age : 47
Localisation : Vers le soleil de mes jours
Emploi/loisirs : Comme loisir, je m'emploie à aimer la vie.
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: ***Le mot***   Lun 16 Juin - 18:22

Le mot


- Dis, qui es-tu ?
- Je suis un mot.
- Un mot ? Mais ce n’est pas possible ! On peut être un ver de terre, une casserole, le ciel ou le vent et même une voiture si tu veux mais pas un simple mot.
- Eh bien si tu vois ! Il faut juste savoir me faire naître, me lire et c’est tout.
- Ah bon ! Je trouve ça quand même bizarre ! Mais si tu y tiens, je te considérerais comme un mot alors. Mais tu es un mot comment ?
- En fait, je suis plein de choses à la fois. Je suis un mot triste si tu es triste, un mot gai si tu es heureux. Je peux même être un mot doux si tu es amoureux.
- C’est très bizarre tout ceci mais enfin pourquoi pas. Donc tu es comme une sorte de caméléon alors.
- Oui, on peut dire ça comme ça.
- Et ou vis-tu ?
- D’abord, la plus part du temps, je nais d’un stylo ou d’une plume. Avec les enfants, c’est plus rigolo. Avec eux, je peux naître de peinture, de craie ou de feutres. C’est marrant parce qu’on s’en met partout parfois pour ne rien dire. Mais ils sont trop petits pour savoir que je suis la. En tout cas, naître avec eux, cela m’amuse beaucoup.
- D’accord, d’accord. Dis, t’as pensé à consulter un psy ?
- Oui je suis déjà allé en voir un mais j’ai vite arrêté. Il me faisait dire des choses savantes avec des expressions étranges. J’avais toujours un mal de tête. Alors j’ai arrêté de consulter. Mais d’autres de mes amis sont restés.
- Ah bon ! Vous êtes plusieurs comme ça ? Ce que tu me racontes est très loufoque. Tu vas dire que je suis terre à terre mais si tu dis que tu existes en tant que mot à part entière, de quoi te nourris-tu ?
- Je n’ai pas besoin de grand chose. En fait, il faut que quelqu’un me fasse naître par sa plume et ensuite je me nourris de ces émotions, de son imaginaire ou bien pour être plus terre à terre comme tu dis, je me nourris de choses pratiques comme par exemple une liste de courses ou des rendez-vous à ne pas manquer. Mais tu sais, pour beaucoup de personnes, je ne suis rien. Ils ne me voient même plus à force. Je veux dire en tant que moi, le mot. Et puis avec toute la technologie que vous possédez, plus personne ne fait attention a moi. Avant avec les vieilles plumes et les encriers, on prenait des précautions à me faire naître joli, avec de beaux arrondis et de belles boucles. On m’essuyait même avec du buvard pour ne pas que je coule et pour que mes formes soient agréables à lire. Je me souviens encore de sa douceur. Tiens ! Il n’y a pas si longtemps quand la plume a disparu et qu’elle fut remplacée par des stylos rechargeables, on faisait encore attention à ne pas en mettre partout et on écrivait délicatement pour ne pas me défigurer. Aujourd’hui, c’est fini tout ça. Chaque chose fait son temps et est remplacé par une autre. Ainsi va la vie.
-Tu as l’air bien triste. Si tu veux, je peux être ton ami et j’écrirai avec une jolie plume comme avant. Je te ferai dire des choses belles, tellement belles que tous les gens qui te verront ne pourront plus jamais t’oublier. Je ferais naître autant de mots que mes émotions auront besoin. J’irai par de là mon âme pour me frayer un passage jusqu'à l’insondable de mon cerveau fécond. Tu veux bien, dis.
- J’en serai ravi et honoré mais ne fais pas naître des phrases compliquées comme celle-là. On dirait mon psy. Le bonheur est merveilleux dans sa plus simple expression.
- Oui, c’est vrai, tu as raison. Au fait comment je te reconnaîtrais ?
- Si tu décides de me faire naître à travers tes émotions, je viendrais accompagner. Il n’y aura pas que moi. Je serai avec mille autres. Notre maison sera ce que tu veux. Tu pourras me créer sur du joli papier, sur du bois. Sur tout ce que tu trouveras quand ton émotion t’envahira. Tu ne pourras pas me voir directement mais je serai la quelque part dans ton cœur.

Patricia Coelho
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.justedesmots.com
Tonyyves

avatar

Masculin
Nombre de messages : 67
Age : 60
Localisation : Normandie
Humeur : optimiste
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: ***Le mot***   Mar 17 Juin - 23:27

Je ne dirais que deux mots , MAGNIFIQUE, ÉPOUSTOUFLANT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patricia

avatar

Féminin
Nombre de messages : 50
Age : 47
Localisation : Vers le soleil de mes jours
Emploi/loisirs : Comme loisir, je m'emploie à aimer la vie.
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: ***Le mot***   Jeu 19 Juin - 0:30

Merci Tony. Les mots sont merveilleux. Ils offrent tellement de possibilités d'évasion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.justedesmots.com
Yasmina
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 231
Localisation : Là où il fait bon vivre
Humeur : Passer son chemin...
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: ***Le mot***   Sam 21 Juin - 16:33

Bien imaginé et l'idée du psy me fascine autant elle m'amuse.

Bravo !!!

_________________
S'écrire,oui,mais écrire les autres aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poesie-dansun-jardin.forumchti.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ***Le mot***   

Revenir en haut Aller en bas
 
***Le mot***
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poésie dans un jardin :: Quand on n'a que les mots :: Les mots en textes-
Sauter vers: